Dossier// l’énergie nucléaire dans le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier// l’énergie nucléaire dans le monde

Message par avec-amour-et-paix le Dim 16 Mar - 8:05

Dossier// l’énergie nucléaire dans le monde





Comment l'industrie nucléaire pollue-t-elle ?

Certains prétendent que le nucléaire est une solution écologique pour protéger notre environnement. Pourtant l'industrie nucléaire pollue à plusieurs niveaux, contrairement aux énergies renouvelables.
1/ L'industrie nucléaire produit des déchets radioactifs

Pour produire de l’électricité, l’industrie nucléaire génère une multitude de substances radioactives à chaque étape de la filière. Chaque type de déchets nécessite une gestion différente. De plus, on continue à en fabriquer de nouveaux chaque jour. Les lieux de stockage, déjà nombreux, vont se multiplier sur tout le territoire français dans les années à venir.

Ces déchets n'ont pas de solutions. Le problème des déchets nucléaires a été créé en toute connaissance de cause quand, il y a près de 50 ans, on a choisi de développer l’industrie nucléaire malgré les déchets dangereux qu’elle génère. On prédisait alors que la science saurait fournir une solution face à cette menace. Aujourd’hui, les pouvoirs publics voudraient nous faire croire que ce problème n’est pas si grave, et qu’on peut y apporter une solution satisfaisante. Tout indique au contraire que nous sommes dans l’impasse.

En savoir plus sur le problème des déchets nucléaires
http://nucleaire-nonmerci.net/dechetsradioactifs.html

2/ Les centrales et usines nucléaires rejettent de la radioactivité

Toutes les installations nucléaires, même quand elles fonctionnent “normalement”, rejettent une certaine quantité de radioactivité dans l’eau et dans l’air. D’après les pouvoirs publics, ces rejets seraient totalement inoffensifs. Il faut pourtant savoir que les normes officielles se basent sur le principe que “toute dose de rayonnement comporte un risque cancérigène et génétique" (CIPR 90). Les limites fixées ne correspondent pas à une absence de danger mais à un nombre de victimes jugé “acceptable” en regard des intérêts économiques.

De plus, les risques sont sous-estimés car les calculs négligent généralement deux faits :

- les éléments radioactifs rejetés, même en faible quantité, peuvent se retrouver concentrés dans la chaîne alimentaire. Par exemple, les animaux marins sont contaminés par les rejets de La Hague près des côtés françaises et jusqu’en Norvège !

- quand on absorbe un aliment contaminé, les particules radioactives agissent différemment puisqu’elles sont à l’intérieur même du corps.
Ces risques sont très mal pris en compte par les réglementations actuelles, ce qui conduit à minimiser les effets réels.

En savoir plus sur le lobby nucléaire et le mensonge autour des questions de santé
http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/themas/canicule/Dossier-Canicule.pdf


3/ Les centrales nucléaires rejettent de l'eau chaude dans les rivières

La canicule de l'été 2003 a fait s'évanouir le mythe de la fiabilité du nucléaire français : des réacteurs nucléaires ont été arrosés, d'autres ont dû
fonctionner à bas régime ou même être arrêtés. La "France nucléaire" n'a évité la pénurie d'électricité qu'avec des importations massives, alors que le prix du kWh montait en flèche.

Les règles de protection de l'environnement et de la santé des populations ont été bafouées impunément : rejets d'eau trop chaude et très mauvaise dilution des produits radioactifs et chimiques qui sont rejetés massivement dans les rivières par les centrales nucléaires.

De plus EDF a obtenu l' autorisation de "chlorations massives" pour cinq centrales nucléaires. Cette chloration a pour but de limiter la prolifération d'amibes du fait des rejets d'eau chaude des centrales nucléaires et mettent en grave danger les populations (baignades, eau potable). Or la chloration massive est aussi très néfaste pour l'environnement et la santé.

Consulter le dossier PDF de l'association Sortir du nucléaire sur la canicule et le nucléaire
http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/themas/canicule/Dossier-Canicule.pdf

4/ En cas d'accident nucléaire, la pollution serait irréparable.

En cas d'accidents nucléaires majeurs, que se passerait-il?

Dans un pays aussi peuplé que la France, un accident nucléaire majeur aurait des conséquences dramatiques. Peut-on imaginer une région entière rayée de la carte ? Comment évacuer des millions de personnes ? Comment seront accueillis les blessés irradiés et comment le territoire pourra-t-il être décontaminé ? Des conséquences dramatiques : décés, handicaps et maladies, perte de millions d’hectares de sols contaminés pour des siècles…
N'attendons pas que l'irréparable se produise !

http://nucleaire-nonmerci.net/actualite/actualite-nucleaire.html




par Le_simple le Dim 17 Fév - 18:20

Une petite videos à se sujet,
il date de l'année dernière mais c'est pas si loingt que sa .

Bombes atomiques : tous aux abris ?

L'essai nucléaire auquel aurait procédé la Corée du Nord peut-il déclencher une course aux armements ? Fait-on du bruit pour rien ? Que


vaut aujourd'hui le TNP ? Y a-t-il encore un gendarme du monde ?
Au programme, les interventions de Pierre Lellouche, Azadeh Kian-Thiebaut, Pascal Boniface, Hubert Vedrine et Any Bourrier



http://www.dailymotion.com/video/xie8v_ripostes-bombes-atomiques_news





flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une centrale électrique avec turbines à hydrogène

Message par avec-amour-et-paix le Dim 16 Mar - 8:12

Une centrale électrique avec turbines à hydrogène pour 1 milliard de dollars


Extrait du BE Etats-Unis N°22 - Ambassade de France aux Etats-Unis



La compagnie pétrolière BP et le groupe Edison International viennent d'annoncer leur alliance pour la construction d'une centrale électrique de 500 MW utilisant des turbines à hydrogène. La nouvelle installation, représentant un investissement d'un milliard de dollars, sera implantée à proximité de la raffinerie BP de Carson, au sud de Los Angeles. Le projet devrait être finalisé en 2008, pour un couplage au réseau en 2011.

La centrale utilisera les résidus de distillation de la raffinerie voisine (flux journalier entre 3 et 4000 tonnes) pour produire de l'hydrogène et du gaz carbonique. La combustion de l'hydrogène alimentera une turbine à gaz et la vapeur d'eau ainsi produite sera utilisée en aval dans des turbines classiques. Le CO2 sera acheminé par pipeline et injecté dans un gisement pétrolier où sa séquestration permettra d'augmenter le taux de récupération des hydrocarbures. Le taux de capture du gaz carbonique devrait avoisiner 90%.

Cette annonce s'inscrit dans la lignée du lancement, par BP en automne dernier, de sa composante Alternative Energy, un nouveau segment industriel dédié à des projets éoliens, solaires et à gaz. BP envisage d'investir 8 milliards de dollars sur ces projets dans les 10 ans à venir et de développer un chiffre d'affaires annuel de 6 milliards. L'annonce fait aussi écho aux propos du président Bush qui, dans son discours sur l'Etat de l'Union, a mis en avant la nécessité de développer des technologies innovantes dans le domaine des énergies propres et renouvelables.

Le projet BP-Edison est très voisin du projet pilote FutureGen , centrale au charbon "zéro pollution", à séquestration de CO2 et à génération d'hydrogène, dont le coût de 1 milliard de dollars sera cofinancé par le gouvernement fédéral et une alliance industrielle.

On peut cependant s'interroger sur le bilan environnemental de ce nouveau projet, où les bénéfices de la séquestration de gaz à effet de serre sont atténués par la production accrue d'hydrocarbures. Sur le plan économique, le coût du kilowattheure produit par la combustion de l'hydrogène reste élevé et la rentabilité de la nouvelle centrale dépendra en grande partie des incitations prévues dans l'Energy Bill de 2005 au chapitre des technologies avancées de gazéification.



flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum