techniques de survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

techniques de survie

Message par avec-amour-et-paix le Dim 8 Mar - 7:32

Les techniques de survie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Techniques_de_survie
Les techniques de survie désignent un ensemble de connaissances permettant
de s'hydrater et s'alimenter, de se chauffer, de se protéger des intempéries,
voire de se soigner lorsqu'on se retrouve isolé dans la nature.
Ces techniques se fondent principalement sur l'utilisation d'objets que l'on peut
trouver dans son environnement, en réduisant autant que possible l'usage
d'objets manufacturés (comme le briquet, le couteau...). Cependant, certains
enseignements de ces techniques sont dispensés en se basant sur le principe
qu'un minimum d'outils est disponible, généralement regroupés dans un kit de
survie. Les méthodes de « survie » sont différentes selon le lieu où l'on se
trouve, par exemple faire du feu avec des morceaux de bois dans le désert ou
trouver un chameau dans une forêt risque d'être difficile.
Elles sont enseignées notamment aux militaires, aux personnes amenées à faire
de longs séjours ou trajets seules dans des zones peu habitées (forêts,
déserts...), à des personnes désirant s'isoler de la société, souhaitant se préparer
à l'éventualité d'une disparition brutale de leur mode de vie, ou souhaitant
pouvoir faire face à des situations de catastrophes. On appelle cet état de fait le
survivalisme et ceux qui le pratique, les survivalistes.
Survie en milieu désertique
Dans le désert, le problème réside dans la chaleur et le manque d'eau. Le jour
est extrêmement chaud, la nuit peut être glaciale.
La déshydratation
La déshydratation constitue un des principaux risques en milieu désertique. Afin
de l'éviter voici quelques recommandations :
• à une température inférieure à 38°C, boire au moins 0,5 litre d'eau par
heure ; au-delà de 38°C, un litre d'eau par heure est le minimum
conseillé ;
• boire à intervalles réguliers, cela réduit la transpiration et permet de
conserver le corps à bonne température ;
• se couvrir autant que possible afin d'éviter à la peau d'être exposée au
soleil (en particulier, la tête, la nuque et les bras), éviter de remonter ses
manches. Ceci permet de conserver sa transpiration. En effet, les
vêtements absorbent la sueur, la conservant contre la peau, ce qui donne
un effet de fraîcheur à la moindre brise ;
• éviter de parler, conserver la bouche fermé et respirer par le nez, cela
permet de réduire considérablement vos besoins en eau ;
• éviter tout contact direct avec le sable chaud : s'asseoir sur le sac à dos
par exemple.
Si l'eau est très rare, il faut éviter de manger : la digestion consomme de l'eau.
La méthode de récupération d’eau
• Pour récupérer de l'eau, voici une méthode basée sur l'étude des
insectes :
o Creuser un trou circulaire peu profond, au fond duquel on dispose
un récipient (verre, casserole...).
o Par dessus tendre un morceau de plastique de forme carré ou
ronde, plus grand que le trou. Le plastique, légèrement détendu,
doit former un cône pointant vers le bas, dont la pointe doit se
trouver au dessus du récipient.
o Faire un trou dans la pointe du cône pour permettre à l'eau de se
condenser dans la nuit sur le plastique et de couler dans le
récipient.
o Pour retenir les bords du plastique autour du trou, on peut
simplement les recouvrir de sable ou les lester de pierres.
o Poser une pierre au niveau du trou pour tendre le cône vers le bas.
o L'eau contenue dans la terre et l'air du trou va venir se condenser
pendant la nuit sur la surface fraîche du plastique et couler dans le
récipient.
• Il est également possible de récupérer de l'eau potable à partir de l'urine,
si l'on dispose de deux bouteilles vides et de ruban adhésif :
o remplir à moitié une bouteille d'urine. Ne pas trop la remplir de
sorte que l'urine ne sorte pas de la bouteille si celle ci est posée
ouverte horizontalement sur le sol
o coller le goulot de la bouteille vide à celui de la bouteille contenant
l'urine
o Poser horizontalement les bouteilles sur le sol de façon à laisser la
bouteille contenant l'urine complètement exposée au soleil et
recouvrir de sable la bouteille vide.
o Le soleil va extraire l'eau de l'urine par évaporation. La seconde
bouteille étant protégée du soleil, car recouverte de sable, sa
température sera inférieure à celle de la première. L'eau évaporée
dans la première bouteille va donc se déposer dans la seconde.
La subsistance en milieu sauvage
A condition de savoir les reconnaître, on peut sélectionner des plantes et
champignons comestibles comme la consoude, des glands, certaines baies et
fruits, certaines feuilles. Il faut cependant avoir de bonnes connaissances en
botanique, car certaines plantes ou champignons toxiques peuvent ressembler à
des plantes comestibles.
En ce qui concerne la viande, il est préférable de l'obtenir par le biais de pièges.
En effet, la chasse à l'aide d'armes improvisées nécessite de l'expérience et une
bonne condition physique, en outre elle se révèle très négative au point de vue
du bilan énergétique dans le cas où elle est infructueuse. On peut ajouter à cela
le risque de se blesser en poursuivant le gibier. La chasse doit donc être prise en
compte uniquement dans une région très riche en gibier et en possession de
l'expérience adéquate. Les pièges quant à eux fonctionnent seuls, jour et nuit en
de multiples endroits, par tout les temps. De plus, la construction de pièges
demande relativement peu d'énergie et se trouve plus à la portée du citadin
moderne qui peut y employer toute son imagination et ingéniosité. Il existe de
nombreux types de pièges , tous fonctionnent selon l'un ou plusieurs des
mécanismes suivants: la strangulation, la chute, la suspension et le filet. Posez
les pièges sur une piste de gibier (traces), de préférence là où le terrain forme
un rétrécissement.
Un autre moyen de se procurer de la nourriture est l'entomophagie. La plupart
des insectes sont comestibles crus, mais il est aussi possible de les griller sur des
pierres chaudes, des braises ou de les bouillir pour les rendre moins répulsifs.
Retirez pattes et ailes, ainsi que les carapaces rigides avant la préparation. Les
sauterelles, coléoptères, fourmis, abeilles et termites, ainsi que leurs larves sont
mangeables, pour n'en citer que quelques uns. Il faut veiller à ne ramasser que
les insectes et larves aux couleurs discrètes, car ceux aux couleurs vives sont
presque toujours venimeux. En outre il vaut mieux éviter les espèces qui se
nourrissent de charognes; elles peuvent êtres porteuses de maladies.
S’orienter
En survie il est indispensable de savoir s'orienter de jour comme de nuit.
Attention : sauf indication, ce chapitre traite de l'hémisphère nord. Pour
l'hémisphère sud, il suffit d'inverser les mots nord et sud. De même, plusieurs de
ces méthodes risquent de ne pas fonctionner dans les zones intertropicales
• De jour:
o Où que l'on soit sur Terre, le Soleil se lève à l'Est et se couche à
l'Ouest. Mais plus on s'écarte de l'équateur et plus on se trouve
proche d'un solstice, plus les positions de lever et de coucher du
Soleil varient et tendent à se rapprocher.
o Au-delà du cercle polaire, durant le jour polaire, le Nord correspond
à l'endroit où le Soleil est le plus bas sur l'horizon. Cette observation
est de moins en moins aisée à mesure que l'on se rapproche du
pôle.
o Si on possède une montre à aiguille réglée à l'heure solaire, il est
possible de déterminer l'axe Nord-Sud. Pour cela posez votre
montre à plat la petite aiguille pointant vers le soleil. L'axe Nord-
Sud est défini comme étant la bissectrice de l'angle formé par la
petite aiguille avec l'axe 12h-6h de votre montre. Si on tient sa
montre devant soi, le Nord se trouve vers soi.
o En plantant un bâton verticalement dans le sol et en marquant à
plusieurs moments de la journée la position de l'ombre de celui-ci,
on déduit la position du Nord là où l'ombre est la plus courte.
o En milieu forestier, on se sert souvent des mousses poussant sur les
troncs d'arbres comme indicateur Nord-sud. En effet les mousses
poussent de préférence à l'ombre et à l'humidité donc au nord. Le
côté Sud étant plus sec car exposé au soleil. En forêt humide, le
Nord est où la mousse est la plus dense.
o Remarque : en zone intertropicale, ces trois dernières méthodes
sont malaisées, car le Soleil peut, selon la saison, se trouver soit au
Sud, soit au Nord à midi.
• De nuit:
o Dans l'hémisphère nord, trouver tout d'abord la constellation de la
Grande Ourse (la grande casserole). Suivre l'axe formé par les deux
étoiles du bord opposé au manche de la casserole. Reporter 5 fois la
distance entre les deux étoiles du bord, vers le haut. On tombe
alors sur une autre étoile, l'Étoile Polaire (qui est l'étoile la plus
brillante de la Petite Ourse). Le Nord est dans sa direction (sur
l'horizon).
o Dans l'hémisphère sud, le Sud est indiqué par la constellation de la
Croix du Sud.
o La pleine lune est au Nord à midi et au Sud à minuit et inversement
pour la nouvelle lune. Ici aussi, en zone intertropicale, cela peut
varier selon l'époque de l'année.
À tous les moments de la journée, remplir un récipient d'eau douce et y poser
délicatement une petite aiguille aimantée sur un objet flottant comme un
morceau de liège au milieu de ce récipient : l'aiguille s'aligne sur l'axe Nord-Sud.
Mais à moins de connaître la polarisation de l'aiguille, il est impossible de
distinguer le Nord et le Sud. Plus on se rapproche d'un pôle, plus cette mesure
est imprécise à cause de la déclinaison magnétique car le pôle magnétique ne
correspond pas au pôle géographique. De plus, ce système (pas plus que la
boussole) ne fonctionne pas à l'approche du pôle magnétique, celui-ci se
trouvant sous terre. Attention aussi à ne pas effectuer la mesure à proximité
d'objets métalliques ou magnétique ni dans une zone où les roches sont
magnétiques (exemple : la magnétite).

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum