Forum Politique Francophone international
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -49%
Coffret Hot Wheels Monster Trucks Circuit de course + ...
Voir le deal
25.49 €

Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi

Aller en bas

Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Empty Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi

Message par Le_simple Ven 25 Avr - 14:29

Razzy Hammadi, secrétaire national du PS à la riposte, réagissait à l'intervention télévisée du chef de l'État le 24 avril.


Le_simple
Socialistes
Socialistes

Masculin
Nombre de messages : 1265
Age : 48
Localisation : le simples
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Left_bar_bleue14/14Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Empty_bar_bleue  (14/14)
Argent de poche:
Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Left_bar_bleue0/100Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Empty_bar_bleue  (0/100)

Revenir en haut Aller en bas

Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Empty 100 minutes pour rien

Message par Le_simple Ven 25 Avr - 14:30

Au terme d’un an d’exercice de son mandat, Nicolas Sarkozy a tenté, sans y parvenir, de justifier sa propre impuissance.

Il n’a pas pu dissimiler l’ampleur de son échec, qui se traduit par de nouvelles injustices sociales, une baisse du pouvoir d’achat pour l’immense majorité de ceux qui travaillent dur et se lèvent tôt, la fragilisation des retraités et des plus modestes.
Son échec porte sur le fond et pas seulement sur des erreurs de communication, au demeurant bien réelles. Son plaidoyer d’hier soir est très inquiétant. Le chef de l’Etat n’a rien à proposer sur le pouvoir d’achat et encore moins sur la relance de la croissance. Le temps où il prétendait « aller chercher la croissance avec les dents » est bien révolu.


Son annonce d’un financement au rabais du RSA (Revenu de Solidarité Active) est encore plus préoccupante. En suggérant un financement à concurrence de 1,5 milliards d’euros, c’est-à-dire un montant égal à 40 % de ce qui était prévu initialement, Nicolas Sarkozy confirme sa logique de bricolage.

Plus grave, en précisant que ce financement s’effectuera au détriment de la prime pour l’emploi, il se livre à un aveu ; ce sont bien les salariés modestes et au SMIC qui paieront sur leur pouvoir d’achat, alors qu’il faudrait précisément augmenter de 50% la prime pour l’emploi comme le préconise le Parti socialiste.

La justification du bouclier fiscal qui se traduit, en période de crise sociale et budgétaire, par une rétrocession de plusieurs centaines de millions d’euros aux plus privilégiés, signe la vraie nature du régime. Comment peut-on justifier l’envoi de chèques jusqu’à 30 000 euros par personne, aux plus nantis, alors que le gain obtenu par les rares salariés bénéficiant d’heures supplémentaires, n’excède pas 50 euros par personne en moyenne ?

En réalité, Nicolas Sarkozy s’inscrit pleinement dans les pas de ses devanciers, Edouard Balladur, Jean-Pierre Raffarin et Jacques Chirac. Il commence par faire des cadeaux fiscaux aux plus privilégiés - à travers le paquet fiscal - , ce qui aggrave les déficits et la dette, et se traduit à l’arrivée par une chute de la croissance et la montée de nouvelles inégalités sociales.

Il ne reste plus à la fin, qu’à théoriser devant les Français, sa propre impuissance.
Communiqué du Parti socialiste
Stéphane LE FOLL

Le_simple
Socialistes
Socialistes

Masculin
Nombre de messages : 1265
Age : 48
Localisation : le simples
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Left_bar_bleue14/14Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Empty_bar_bleue  (14/14)
Argent de poche:
Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Left_bar_bleue0/100Point presse du 24 avril : Razzy Hammadi Empty_bar_bleue  (0/100)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum