«Monsieur Propre» mêlé à une affaire de prostitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«Monsieur Propre» mêlé à une affaire de prostitution

Message par avec-amour-et-paix le Mar 11 Mar - 18:39

Le mardi 11 mars 2008



«Monsieur Propre» mêlé à une affaire de prostitution



Richard Hétu

La Presse

Collaboration spéciale

New York



Au temps où il occupait la fonction de ministre de la Justice de New York, Eliot Spitzer était surnommé « Monsieur Propre» et « le shérif de Wall Street» par la presse américaine, qui suivait avec intérêt la lutte du justicier à la mâchoire carrée contre la corruption dans les banques, les fonds communs de placement et les assurances.

Élu gouverneur de New York avec 70% des voix en 2006, ce fils d'un richissime promoteur immobilier a vécu une première année difficile à Albany, capitale de l'État, mais rien ne laissait prévoir qu'il serait éclaboussé par une histoire de moeurs.

Selon le New York Times, qui a ébruité l'affaire, Eliot Spitzer aurait utilisé en tant que client un réseau de prostitution de luxe démantelé récemment. Les enquêteurs fédéraux possèdent un enregistrement où l'on entendrait le gouverneur confirmer son rendez-vous, à la veille de la Saint-Valentin, avec une jeune brunette appelée Kristen à la chambre 871 du Mayflower, un des plus chic hôtels de Washington.

L'enregistrement fait partie des documents qui seront présentés dans le cadre du procès de trois femmes et un homme, qui ont été arrêtés vendredi et sont accusés d'avoir violé la loi fédérale en montant un réseau international de prostitution par le biais de l'Empire Club, où une prostituée coûtait jusqu'à 5500$ de l'heure.

Selon le Times, les documents de cour identifient le gouverneur de New York comme étant le «client 9», un habitué de l'Empire Club, qui comptait quelque 50 prostituées aux États-Unis et en Europe. Les clients pouvaient les choisir en visitant un site internet où seules les têtes des femmes étaient dissimulées.

En début d'après-midi, le Times a publié une première version de l'histoire sur son site internet. Peu après, le gouverneur Spitzer a fait une brève déclaration aux médias, en compagnie de sa femme. Il n'a parlé ni de prostitution ni de démission, se contentant d'admettre « avoir manqué à ses obligations envers» sa famille et son «sens du bien et du mal».

Il a qualifié le scandale « d'affaire privée», mais il pourrait être poursuivi par la justice.

« Je présente d'abord et surtout mes excuses aux miens. Je le fais aussi envers mes administrés qui attendaient certainement mieux de ma part», a-t-il dit, s'adressant aux journalistes dans son bureau de Manhattan pendant un peu plus d'une minute.

« Je suis déçu de ne pas avoir respecté les règles que je m'étais fixées pour moi-même. Il me faudra un certain temps pour retrouver la confiance de ma famille», a-t-il ajouté avant de mettre un terme au point de presse.

Va-t-il démissionner?

« Allez-vous démissionner? Allez-vous démissionner?» a lancé un journaliste à Eliot Spitzer, qui s'apprêtait à quitter la pièce.

En guise de réponse, le gouverneur a claqué la porte. L'annonce de sa démission pourrait intervenir plus tard cette semaine. S'il abandonne son poste, il sera remplacé par le lieutenant-gouverneur David Paterson, un politicien aveugle de Harlem.

Âgé de 48 ans, Eliot Spitzer est marié à Silda Wall, une avocate avec laquelle il a eu trois filles. Comme ministre de la Justice, il s'était bâti une réputation de justicier incorruptible en s'attaquant à tout ce qui bougeait et trichait dans la finance et les affaires. En 2003, il avait notamment fait cracher 1,4 milliard de dollars en amendes aux 10 firmes les plus importantes de Wall Street, qu'il accusa de donner des conseils boursiers tendancieux.

En 2004, Eliot Spitzer avait exprimé de la colère et du dégoût en annonçant l'arrestation de 16 personnes liées à un réseau de prostitution de luxe à Staten Island, un des arrondissements de New York.

Au fil des ans, il s'était également fait des ennemis, qui l'accusèrent de chercher à intimider ses adversaires pour arriver à ses fins. Selon la CNBC, la nouvelle de son implication dans une affaire de prostitution a soulevé des applaudissements et des cris de joie sur le parquet de la Bourse.

flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum