La dette publique augmente de 15 milliards d'euros au 3e trimestre

Aller en bas

La dette publique augmente de 15 milliards d'euros au 3e trimestre

Message par valou le Lun 29 Déc - 14:46

La dette publique atteint 1.284,8 milliards d'euros, soit environ 66,1% du PIB, selon les dernières données de l'Insee. Au troisième trimestre, la croissance s'est élevée à 0,1%.

La dette publique de la France avait augmenté de 18,8 milliards d'euros au deuxième trimestre 2008

La dette publique de la France avait augmenté de 18,8 milliards d'euros au deuxième trimestre 2008
(c) Reuters
La dette publique de la France a augmenté de 15,6 milliards d'euros au troisième trimestre 2008 pour atteindre 1.284,8 milliards, soit environ 66,1% du PIB, selon les données de l'Insee publiées lundi 29 décembre.
Ce pourcentage représente une hausse de 0,4 point par rapport à la fin du deuxième trimestre quand elle s'élevait à 1.269,3 milliards.
La dette de l'Etat a augmenté de 11,3 milliards d'euros au troisième trimestre et celle des organismes divers d'administrations centrales (ODAC) de 4,1 milliards. La dette des administrations de sécurité sociale a en revanche diminué de 1,2 milliard, sous l'impact du désendettement de l'Unedic, mais celle des administrations publiques locales a progressé de 1,4 milliard, "un rythme comparable à celui observé les années précédentes sur le troisième trimestre," selon l'Insee.

Plus que la dette de l'Etat

Outre la dette de l'Etat (996,9 milliards d'euros à fin juin), la dette publique au sens du traité de Maastricht prend en compte celle des administrations de sécurité sociale (60,3 milliards), des administrations publiques locales (133,1 milliards) et des ODAC (94,5 milliards).
Dans son communiqué, l'Insee souligne que le profil de la dette trimestrielle demeure révisable pendant plusieurs trimestres et que sa seule observation ne permet pas de présager celle du déficit public.

Croissance de 0,1% au troisième trimestre

Toujours selon l'Insee, la France a bien échappé de justesse à la récession au troisième trimestre en enregistrant une croissance de 0,1%.
Après avoir enregistré un recul de son produit intérieur brut (PIB) de 0,3% au deuxième trimestre, la France évite ainsi un deuxième trimestre consécutif de baisse du PIB, qui marque, selon la définition communément admise, l'entrée en récession d'une économie.
Selon l'Insee, l'acquis de croissance de la France pour 2008 reste de 1,0% au troisième trimestre. L'acquis de croissance est le niveau de PIB dont on est sûr qu'il sera atteint, sauf en cas de récession au cours des trimestres suivants.

Une croissance de 0,8% prévue en 2008

Mais il ne devrait s'agir que d'un sursis de très courte durée. Dans ses dernières prévisions, l'Institut de la statistique s'attend ainsi à ce que la France bascule dans la récession au début de l'année prochaine pour la première fois depuis 1993: elle prévoit un effondrement de son PIB de 0,8% au dernier trimestre 2008, suivi d'un nouveau recul de 0,4% au premier trimestre 2009.
Au total, la croissance devrait atteindre 0,8% en 2008, selon l'Insee.
Le gouvernement prévoit toujours de son côté une croissance d'"environ 1%" cette année.
Pour 2009, il maintient sa prévision de croissance dans une fourchette comprise entre 0,2% et 0,5%, grâce à l'effet escompté du plan de relance français, ainsi que des autres plans européens. (avec Reuters)
avatar
valou
Ecologistes
Ecologistes

Féminin
Nombre de messages : 1681
Age : 50
Localisation : beziers
Date d'inscription : 28/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
5/100  (5/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum