Wall Street chute lourdement dans un marché inquiet d'une récession sévère

Aller en bas

Wall Street chute lourdement dans un marché inquiet d'une récession sévère

Message par valou le Mar 2 Déc - 8:26

La Bourse de New York a replongé lourdement lundi, à l'issue d'une journée marquée par l'annonce officielle de l'entrée en récession des Etats-Unis, et a mis fin à une belle série de cinq séances de hausse consécutives: le Dow Jones a perdu 7,70% et le Nasdaq 8,95%.
Les Etats-Unis officiellement en récession, les Bourses replongent
Assemblée générale d'actionnaires de Fortis mécontents à Utrecht
La banque HSBC supprime 500 emplois en Grande-Bretagne
Plus d'articles sur : Secteur bancaire
Discussion: Secteur bancaire
Cours de BourseStock prices Code de la société Dernier cours Modifier
AMER EXPRESS INC 19,64 -3,67
CITIGROUP INC 6,45 -1,84
DEUTSCHE BANK N 24,89 -3,09
GOLDMAN SACHS GRP 65,76 -13,23
BANK OF AM CP 6.5% 20,10 –
MORGAN STANLEY 11,35 -3,40
Microsoft Corporation 18,61 -1,61
Yahoo! Inc. 10,74 –
Dow Jones Industrial Average 8149,09 -679,95
NASDAQ-100 1091,16 -94,59
Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a lâché 679,95 points, à 8.149,09 points.

C'est la quatrième plus forte chute en points de l'histoire de l'indice vedette de la première bourse mondiale.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a cédé pour sa part 137,50 points, à 1.398,07 points, alors que l'indice élargi Standard & Poor's 500 abandonnait 8,93% (80,03 points), à 816,21 points.

La chute de lundi met fin à cinq séances de hausse au cours desquelles le Dow Jones avait repris 17% en cumulé. En une séance, les indices ont reperdu une grande partie de ce qu'ils avaient gagné.

"Les données économiques semblent pointer vers une économie qui va de mal en pis. L'inquiétude générale, c'est que la récession soit plus sévère" qu'attendu, a indiqué Owen Fitzpatrick, de Deutsche Bank.

Le terme de récession a été officialisé lundi par le Bureau national de la recherche économique, qui a daté l'entrée en récession des Etats-Unis à décembre 2007.

"Il va être difficile d'avoir des rebonds durables, au vu des chutes enregistrés dans les indicateurs économiques" publiés ces dernières semaines, a estimé l'analyste de Deutsche Bank.

L'activité dans l'industrie aux Etats-Unis s'est ainsi encore dégradée en novembre, selon l'indice ISM des directeur d'achats du secteur, tombé à son plus bas niveau depuis mai 1982.

"Les questions qui restent posées sont à quel point et combien de temps cette récession va peser", a résumé Michael Fowlkes, analyste pour les services d'investissement en ligne Investors Observer.

Tous les composants du Dow Jones ont terminé dans le rouge, les valeurs liées aux matières premières affichant un net repli, après la chute des prix du pétrole, dans la foulée d'Alcoa (-13,48%), de Chevron (-8,85%) et d'ExxonMobil (-7,29%).

Mais ce sont les valeurs financières, banques et émetteurs de cartes de crédit, qui ont fait les frais tout particulièrement de la défiance des investisseurs.

Citigroup a chuté de 22,20%, à 6,45 dollars, après sa belle remontée de la semaine dernière à la suite de son sauvetage par les gouvernement américain. Bank of America (-20,92%) et JPMorgan (-17,50%) ont suivi le mouvement, alors que l'émetteur de cartes de crédit American Express a lâché 15,74%.

Les banques d'affaires Goldman Sachs (-16,75% à 65,76 dollars) et Morgan Stanley (-23,05% à 11,35 dollars) ont aussi été attaquées, alors que Credit Suisse a revu en baisse ses prévisions de résultats pour le quatrième trimestre et l'année 2009, selon des sources de marché.

Yahoo! (-6,52%) a cédé à la baisse, malgré des informations de presse selon lesquelles Microsoft (-7,76%) envisage de racheter pour 20 milliards de dollars l'activité moteur de recherche du portail internet.

Ford (-5,20% à 2,55 dollars) a annoncé lundi qu'il allait étudier divers scénarios pour sa filiale suédoise Volvo Car, y compris celui d'une cession.

A l'encontre du marché, le fabricant d'implants mammaires Mentor Corporation est monté en flèche, gagnant 89,35% à 30,58 dollars. Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson (-5,55%) propose 31 dollars par action pour un rachat qui devrait être formalisé au premier trimestre 2009.

Le marché obligataire a profité de la défiance des investisseurs et continué à battre des records. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,719%, contre 2,957% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,236%, contre 3,487% vendredi.

Le marché a également progressé sur la possibilité que la Fed intervienne sur le marché pour acheter "en quantité importante" des bons du Trésor à long terme, piste évoquée par le président de la banque centrale Ben Bernanke.
avatar
valou
Ecologistes
Ecologistes

Féminin
Nombre de messages : 1681
Age : 50
Localisation : beziers
Date d'inscription : 28/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
5/100  (5/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum