défence d'ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

défence d'ivoire

Message par avec-amour-et-paix le Sam 1 Mar - 9:58

votez Le 27 février 2008 à 09h03

L’abattage des éléphants à nouveau autorisé en Afrique du Sud
Par Jean Etienne, Futura-Sciences
En Afrique du Sud, l'éléphant est menacé... de prolifération. Protégées, les populations croissent trop vite, soumettant les animaux à la famine et aux épidémies et générant des dégâts dans l’environnement.
Pas facile de protéger la nature... A partir des années 1980, face aux dangers qui menaçaient la survie des populations d'éléphants africains (abattages pour la récupération de l'ivoire des défenses, déforestations), des mesures ont commencé à être prises : interdiction du commerce de l’ivoire en 1989 puis lutte contre l’abattage.
L'efficacité de ces mesures dépend manifestement de la manière dont elles sont appliquées. Dans de nombeux pays, elles n'ont eu que peu d'effets et les populations continuent de régresser, au rythme de 20.000 bêtes par an. Dans d'autres, au contaire, elles se sont révélées très efficaces... et même trop ! En Afrique du Sud, le coup d'arrêt au commerce de l'ivoire a donné un sérieux coup de frein à la régression des effectifs. Après 1995, l'amendement sur l'abattage entraînait le retour à la croissance démographique.

Eléphant du Parc national du Hwange. Crédit : JackyR (licence GNU)
Mais il est bien plus facile de perturber un écosystème que de le restaurer... Libérés de toute menace, les éléphants se sont mis à se reproduire. Ainsi le parc Kruger, 2 millions d’hectares, qui comportait traditionnellement une population de 7.000 individus a non seulement rétabli son quota, mais en l’absence de chasse même traditionnelle le nombre d'éléphants a plus que doublé. Au parc Hwange, la population est passée de 45.000 à 75.000. Dans chaque cas, cette prolifération dépasse les capacités du milieu.
Aujourd’hui, les pachydermes se voient contraints de partager en grand nombre des territoires devenus trop exigus pour eux, et contractent des maladies dont la transmission est facilitée par la densité de population. Les points d’eau, surexploités, se polluent rapidement. Alors qu’autrefois ils pouvaient migrer vers d’autres territoires, ceux-ci sont déjà envahis par des hordes à la recherche d’espaces libres, ou tout simplement déplacées par l’homme en tentant de régulariser la situation comme cela a été entrepris à plusieurs reprises.
« Aujourd’hui, la surpopulation crée des inquiétudes pour le paysage, la viabilité des autres espèces, les conditions de vie et la sécurité des personnes qui habitent dans leur champ d’action », déclare le ministre d’Afrique du Sud van Schalkwyk.
De fait, l’éléphant est un des rares animaux dont l’appétit et l’action ont réellement la capacité de changer le paysage et cela n’échappe pas au WWF (Fonds mondial pour la Vie sauvage) qui a reconnu que ces animaux, dont le nombre augmente de 7 % par an en Afrique du Sud, étaient devenus une réelle menace pour l’habitat. « Nous aimons les éléphants, ils sont une image charismatique de l’Afrique, mais on ne peut pas autoriser une espèce à altérer notre capital naturel », admet Rob Little, directeur des programmes de conservation de WWF en Afrique du Sud.
La limitation de l'espèce, seule solution
Le ministre de l'environnement, Marthinus van Schalkwyk, a présenté un plan de réduction de la population des éléphants, sans en préciser l'étendue. Devançant les critiques, qui ne manquent pas, le ministre a affirmé que des normes strictes encadreront l’abattage et que celui-ci ne sera organisé qu’après examen de toutes les autres options, telles les modifications de terrain pour déclencher de nouvelles voies migratoires, les déplacements forcés ou encore la contraception. Tous ces moyens alternatifs devront être examinés par des professionnels des écosystèmes.
D’autres pays africains sont également concernés par le problème, comme le Zimbabwe qui concentre quelque 100.000 éléphants sur son territoire, mais aucune décision n’y a encore été prise. Au parc national du Hwange, plusieurs dizaines d’éléphants sont morts et on s’attend à ce que de nombreux autres périssent par manque de nourriture et d’eau. La Namibie, qui accueillait autrefois des hordes d’éléphants en migration naturelle ou organisée par l’homme (notamment en provenance du Zimbabwe), est désormais en surcapacité et refuse toute importation.
flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La génétique contre le trafic d’ivoire

Message par alpha le Sam 1 Mar - 10:22

À la Une < Sciences < Environnement


PROTECTION
La génétique contre le trafic d’ivoire
NOUVELOBS.COM | 15.02.2008 | 21:50


La saisie de 532 défenses d'éléphants en 2002 à Singapour. (PNAS)
Difficile pour la Zambie de ne pas reconnaître que le nombre d’éléphants tués sur son territoire depuis 10 ans va bien au-delà des 135 bêtes officiellement recensées. Preuves génétiques à l’appui, des chercheurs démontrent que les six tonnes d’ivoire interceptées à Singapour en 2002 lors d’une saisie record proviennent essentiellement de la Zambie. En publiant les résultats de leurs analyses aujourd’hui dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, Samuel Wasser et ses collègues confirment que l’ADN permet de retracer efficacement les chemins de la contrebande d’ivoire.


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/environnement/20070227.OBS4483/la_genetique_contre_le_trafic_divoire.html


flower
avatar
alpha
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 28/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum