Le centre de rétention de Vincennes incendié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le centre de rétention de Vincennes incendié

Message par valou le Dim 22 Juin - 21:58

Les deux bâtiments du centre de rétention administratif (CRA) de Vincennes, le plus grand de France, ont été détruits dimanche dans un incendie «volontaire» selon la préfecture de police, sur fond de fortes tensions, et les personnes retenues ont été évacuées.

Durant ces évènements, au moins une trentaine de retenus ont aussi profité de l'incendie pour s'enfuir, a affirmé la préfecture de police de Paris à l'AFP.

La préfecture a par ailleurs indiqué que le «relogement des personnes retenues» étaient en cours «dans d'autres centres», faisant état de vingt hospitalisations sans gravité.

Selon des sources concordantes, tout a commencé après le décès samedi d'un Tunisien sans-papier de 41 ans, mort d'une crise cardiaque.
avatar
valou
Ecologistes
Ecologistes

Féminin
Nombre de messages : 1681
Age : 49
Localisation : beziers
Date d'inscription : 28/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
5/100  (5/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le centre de rétention de Vincennes incendié

Message par Ady le Sam 28 Juin - 16:32

Parce que j'adore le ton de cet article, je le remet ici:




L'Homme Africain, Parqué Dans Le "France's Biggest Deportation Centre", Jamais Ne Pense Par Lui-Même

24 juin à 13h42

Le toujours bien peigné porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre, a gentiment accusé les associations d’avoir une responsabilité dans l’incendie du centre de rétention de Vincennes. Une belle et courage analyse qui mérite des précisions. Que Vive le Feu et Bakchich se charge d’apporter.



Pour ce qui serait d’avoir le rythme dans la peau, le Noir de l’Afrique se pose un peu là, comme tu sais - de la même façon que le Noiche est laborieux (dans tous les sens du terme), et que l’Arabe excelle à se prosterner vers La Mecque 845 fois par jour.

Mais pour ce qui serait de penser par lui-même ?

Le Noir de l’Afrique a de la difficulté - car l’homme africain est au fond (un gros penseur élyséen l’a théorisé l’an passé) un petit nenfant qui jamais ne s’élance vers l’avenir (et qui a déjà bien du mal, nonobstant qu’il a 35 ans, à intégrer le CM2) : un con, si tu préfères.

C’est le sens, par exemple, des cocasses "caricatures" où un dessineux hollandais se (com)plaît à représenter le Noir de l’Afrique avec à la bouche une tétine - sous les applaudissements nourris de Charlie Hebdo et de Libé, où l’on aime à (se) mobiliser pour la très sacro-sainte liberté d’expression du xénophobe occidental.

C’est aussi, je le crains, et c’est à cela que je voulais en arriver, le sens de la nouvelle saillie de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP - dont le coiffeur préside, je pense, l’Amicale de la coupe Melba (et dont les veuches, par conséquent, ont un pli assez lucferryque), mais dont la rare délicatesse pétille à des hauteurs où l’être humain a de gros besoins d’oxygène.

Ce Frédéric Lefebvre a déclaré, hier, que si que des sans-papiers ont bouté le feu le jour d’avant au camp de rétention de Vincennes (que le régime nous vend sous le nom de CRA, mais que la presse d’Anglo-saxonnerie appelle plutôt le "France’s biggest deportation centre") ?

Ce n’est pas (du tout) parce qu’ils ne supportaient plus d’être chassés, raflés, parqués ainsi que du bétail humain - à la seule fin que tel colonel de réserve (dont le nom incommode) puisse dans un an se glorifier d’avoir empli sa gibecière de 26.000 miséreux, agade, Nico mio, comment que j’ai tenu mon quota, me donneras-tu Matignon ?

Mais bien plutôt parce que de laids bâtards associatifs leur ont chauffé le sang, à trop manifester aux (lointains) abords de ce camp.

Naturellement, cette grotesque proclamation est d’abord l’un des procédés par quoi le régime des lâches refuse d’assumer le(s) résultat(s) concret(s) de la prédation des "clandestins" : ces gens-là, comme tu sais, ont chez eux du bouc émissaire comme d’autres ont du petit pois.

(Elle est d’ailleurs si ridicule, que même Etienne Pinte, qui est parlementaire UMP dans les Yvelines, et partant peu suspect de vouloir se rallier demain au bolchevisme radical, remarque (dans Le Parisien de ce matin) qu’"avancer que des liens avec l’extérieur ont pu inciter les retenus à mettre le feu est tout à fait gratuit".)

Par cette moquerie, cependant, Frédéric Lefebvre (nous) délivre un double message.

Un, comme je disais : il exonère le chef de l’Etat français de sa responsabilité, qui est d’avoir planifié que le troupeau des sans-papiers serait parqué aux CRA (il y a comme ça des traditions qui rappellent de grands souvenirs et qu’on adore pérenniser) - je vous redis, mâme Chabot, que c’est au prix de cette vilenie que le votant pénique nous revient au giron (de la République) ; vous avez noté, mâme Chabot, que pour ce qui serait de son pouvoir d’achat, l’électeur l’a quand même profond - aussi n’ai-je d’autre choix que de lui signifier jour après jour que c’est par la maîtrise de l’immigré que je lui préserve le train de vie.

(Je conviens que ce n’est que peu joli, mais je vous prie de noter, Arlette, que ça le fait assez gravement, puisque aussi bien les "socialistes" passent leur temps à me concéder (j’en espérais moins, je l’avoue), qu’il faut réguler ferme le flux migratoire, et que la "rétention", d’accord, mais en levant le petit doigt : j’aime assez, quand ces tristes clowns vont tortillant du cul.)

Deux : Frédéric Lefebvre (nous) suggère que le sans-papier, qui n’est jamais qu’un Noir de l’Afrique d’importation (ou un Noiche de même, ou un Rebeu itou), a de la difficulté à penser par lui-même.

Si ça ne tenait qu’à lui ?

Tu penses bien que jamais l’idée ne lui viendrait (occupé qu’il est à danser, au rythme chaud qu’il a dans la peau de naissance) de se révolter contre sa "rétention" (un joli mot pour dire la privation de liberté(s)).

Tu penses bien que jamais il ne songerait à incendier sa geôle.

Par lui-même, neffet : le sans-papiers ne pense que peu.

Il manque d’imagination, et son neurone se compte, au mieux, sur les doigts d’une moitié de main de Maurice Herzog revenant de l’Annapurna.

Il échoue, le sale crétin, à conceptualiser que sa vie serait plus douce, hors l’enceinte barbelée où l’Etat français l’empile, avant que de le reconduire aux enfers.

Dès lors ?

C’est forcément un Blanc (associatif) qui lui souffle que son matelas fait un efficace combustible, et que vive le feu.

Car le Blanc, même rouge ?

A des intelligences que le non-Blanc n’a pas.

(Lors ?

Frédéric Lefebvre, dont le formidable courage fera dans un million d’années le sujet de mainte et mainte chanson de geste, peut exiger que la racaille qui se commet à la défense des "clandestins" persécutés soit, d’urgence, traduite en justice - qui sait : elle pourrait tout aussi bien être un peu "retenue" dans quelque Bastille.)

Si l’extrême dignité portait le nom d’un monseigneur ?

Ce nom serait, je crois, celui d’un porte-parole de l’UMP.

Blog Bakchich
avatar
Ady
Résident je suis nouveau merci
Résident je suis nouveau merci

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 30
tendances politiques : Libertaire
Date d'inscription : 28/06/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le centre de rétention de Vincennes incendié

Message par Ady le Sam 28 Juin - 16:34

Et apparemment, ça serait plus 50 que 30 évadés :D
avatar
Ady
Résident je suis nouveau merci
Résident je suis nouveau merci

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 30
tendances politiques : Libertaire
Date d'inscription : 28/06/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le centre de rétention de Vincennes incendié

Message par avec-amour-et-paix le Mar 1 Juil - 5:42

c'est une bonne nouvelle cheers
cool rose

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le centre de rétention de Vincennes incendié

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum