CONSEQUENCE DU REFERENDUM IRLANDAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONSEQUENCE DU REFERENDUM IRLANDAIS

Message par avec-amour-et-paix le Jeu 19 Juin - 10:21

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/actual/ael2/bulletin.asp?liste=20080618.html&xtor=EPR-7

CONSEQUENCE DU REFERENDUM IRLANDAIS
REPONSE DU PREMIER MINISTRE,
M. FRANCOIS FILLON,
A UNE QUESTION D'ACTUALITE
A L'ASSEMBLEE NATIONALE




(Paris, 17 juin 2008)


Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Monsieur le Député,

Les Irlandais ont décidé de voter "non" à la ratification du Traité de Lisbonne. La première chose que nous devons faire c'est prendre acte de leur décision et leur dire que nous la respectons, d'autant qu'elle intervient deux ans après que la France et les Pays-Bas eux-mêmes aient refusé la ratification du Traité constitutionnel, ce qui, comme vous l'avez indiqué, montre que le décalage est persistant entre, d'un côté, le débat institutionnel qui est nécessaire au bon fonctionnement de l'Europe élargie, et de l'autre côté, les attentes des citoyens européens, qui veulent une Europe qui décide, une Europe qui agit pour protéger les habitants du continent européen. (René: Bravo pour la Suisse.)

Et c'est la raison pour laquelle la France entend, au début de sa présidence, apporter une première réponse à la décision irlandaise, en proposant à l'ensemble de nos partenaires ( Irlande exclue...), d'aller plus loin et plus vite sur les réponses de fond aux questions de fond. C'est-à-dire sur la question de l'immigration et de l'asile, où nous voulons atteindre un accord au tout début de l'automne. Sur la question du réchauffement climatique, où nous voulons que l'Europe soit en tête de toutes les régions du monde dans son engagement. Sur la question de l'énergie, où nous voulons que l'Europe non seulement se penche sur les questions de sécurité énergétique, mais apporte aussi une réponse à la question que la France se pose sur la fiscalité du pétrole, ou encore sur la question de la sécurité alimentaire, au moment même où dans le monde entier, la pénurie de produits alimentaires est posée.

Alors, bien entendu, cela n'apporte pas de réponse à la question institutionnelle, mais c'est notre manière de dire aux Irlandais : vous avez exprimé un doute sur la capacité de l'Europe à répondre à vos attentes, nous vous avons entendus et nous vous répondons. Simultanément, le processus de ratification va se poursuivre, et nous attendons une décision très importante, demain, de la Grande-Bretagne. Le Conseil européen se réunira jeudi, entendra le Premier ministre irlandais et prendra les décisions qui s'imposent, en particulier sur la manière d'engager un dialogue avec l'Irlande pour sortir de cette crise.

Mais, Mesdames et Messieurs les Députés, en tout état de cause, cette nouvelle difficulté dans le processus de réforme des institutions européennes ne saurait remettre en cause une des plus belles et une des plus grandes réussites politiques et économiques de ce siècle, une réussite politique et économique que nous envient bien d'autres régions dans le monde et que nous allons continuer à mettre en œuvre./.

(Source : site Internet du Premier ministre)

flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum