l'actu en direct de Beyrouth

Aller en bas

l'actu en direct de Beyrouth Empty l'actu en direct de Beyrouth

Message par avec-amour-et-paix le Ven 29 Fév - 5:21

Le dernier point significatif de l'actu en direct de Beyrouth

14 Février 2008
Manifestations sous haute tension

La journée a donné lieu à un grand mouvement de foule au Liban. Alors que des dizaines de milliers de Libanais répondaient à l’appel de l’opposition anti-syrienne pour la commémoration du troisième anniversaire de l’assassinat de Rafic Hariri, les pro-syriens étaient eux aussi dans la rue pour les obsèques d’Imad Moughnieh, chef du Hezbollah assassiné mardi à Damas. Près de 20.000 personnes se sont rassemblées dans un complexe du parti, mais beaucoup ont dû rester dehors faute de place. Au cours des funérailles, qui ont eu lieu en présence du chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah a déclaré "une guerre ouverte" à Israël. Afin d’éviter tout incident entre les deux manifestations, l’armée libanaise avait déployé plus de 8.000 soldats dans Beyrouth. L’ONU a réaffirmé sa volonté d’établir la vérité sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri et à traduire en justice ses responsables. Le Liban reste toujours sans président depuis fin novembre, et la situation laisse plus que jamais planer l’ombre de graves conflits civils.

9 Février 2008
Les médias libanais ont constaté non sans inquiétude l'échec de la dernière mission du secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, malgré une réunion marathon entre des représentants du 14-mars au pouvoir et l'opposition. Résultat: la séance de l'élection présidentielle du 11 février au Parlement a été reportée au 26 février.

8 Février 2008
L'étonnante et dangereuse escalade verbale de Saad Hariri
Le spectre de la confrontation plane sur le Liban
Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a entamé une mission de la dernière chance, qui se déroule dans des conditions extrêmement défavorables en raison de l'escalade sans précédent des ténors du 14-mars pro-américain, qui a atteint un pic, jeudi, avec le discours belliqueux de Saad Hariri. Le chef du 14-mars ne s'est pas contenté de menacer l'opposition, mais s'est placé dans une situation de confrontation avec la Syrie et l'Iran . Cette escalade avait été initiée par le chef druze loyaliste, Walid Joumblatt, qui avait tenu des propos menaçants au lendemain de son retour d'Arabie saoudite. Après une rencontre avec le roi Abdallah, il avait assuré que Riyad se tenait aux cotés du 14-mars dans sa "bataille" contre la Syrie et le Hezbollah.
Des sources loyalistes affirment que la commémoration du troisième anniversaire de l'assassinat de Rafic Hariri, le 14 février prochain, sera une occasion de montrer la force du 14-mars et d'assurer que la coalition au pouvoir ne présentera aucune concession supplémentaire. Ces mêmes sources qualifient d'"illusoire" l'analyse de l'opposition qui estime que la modification des rapports de forces régionaux contribuera à affaiblir le 14-mars et à l'acculer. Lorsque le tribunal international chargé de juger les assassins de Rafic Hariri entamera ses travaux, l'opposition réalisera avoir laissé échapper toutes les opportunités qui lui ont été offertes pour s'entendre avec le 14-mars.
Les dernières données sur la scène politique libanaises sont les suivantes:
1-Arrivé jeudi à Beyrouth, Amr Moussa poursuit ses rencontres avec les divers responsables libanais. Il déploie de sérieux efforts pour tenter d'organiser une rencontre entre le chef chrétien de l'opposition, le général Michel Aoun, et les deux représentants du 14-mars, Saad Hariri et l'ancien président Amine Gemayel.
2-Les propos menaçants de Saad Hariri, qui s'est dit "prêt à la confrontation", ont été interprétés par le général Michel Aoun comme une incitation franche à la reprise de la guerre civile. Certains médias y ont vu un enterrement de l'initiative de Amr Moussa avant même le retour du secrétaire général à Beyrouth. Des analystes y ont simplement vu une manœuvre pour mobiliser les bases populaires du 14-mars -particulièrement affaibli et essoufflé- à l'occasion du meeting du 14 février. Quoi qu'il en soit, le discours belliqueux du 14-mars contraste avec les propos calmes, pesés et sages, des deux principaux chefs de l'opposition, Michel Aoun et Hassan Nasrallah, lors de leur interview commune, mercredi soir.
3-Les propos de Saad Hariri, et avant lui Walid Joumblatt, suscitent de nombreuses interrogations sur la véritable position de l'Arabie saoudite à l'égard de ce qui se passe au Liban. Le ton menaçant du chef sunnite du Courant du futur montre que l'état d'esprit de la direction saoudienne n'est pas comme l'a décri l'ambassadeur de Riyad à Beyrouth. Abdel Aziz Khoja avait tenté d'atténuer les déclarations de Joumblatt et réaffirmé que le royaume wahhabite œuvrer en vue d'un rapprochement interlibanais pour régler la crise.
4-De son côté, la Syrie a réitéré son soutien à l'initiative de la Ligue arabe au Liban et à l'assainissement des relations interarabes. Cette attitude contraste avec les campagnes de dénigrement lancées par les médias saoudiens et les alliés libanais du royaume.
Avec le concours de newsorientnews

http://www.libanvision.com/actualite.htm

flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



l'actu en direct de Beyrouth Crbst_10
avec-amour-et-paix
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 56
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
l'actu en direct de Beyrouth Left_bar_bleue14/14l'actu en direct de Beyrouth Empty_bar_bleue  (14/14)
Argent de poche:
l'actu en direct de Beyrouth Left_bar_bleue0/100l'actu en direct de Beyrouth Empty_bar_bleue  (0/100)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum