Expédition punitive contre un beau-frère indésirable

Aller en bas

Expédition punitive contre un beau-frère indésirable Empty Expédition punitive contre un beau-frère indésirable

Message par alpha le Dim 27 Avr - 12:32

Expédition punitive contre un beau-frère indésirable
Prison ferme pour trois jeunes, dont deux frères, coupables d'avoir organisé le rapt du copain de leur sœur. Une « correction » sur fond d'intolérance religieuse et culturelle.


Que cache la violente agression dont a été victime un Toulousain dont le seul tort aurait été de fréquenter une jeune fille de 24 ans, de confession musulmane en bisbille avec ses frères depuis qu'elle a quitté la cité ?

Hier, le tribunal correctionnel s'en est tenu aux faits. Se gardant bien de chercher plus au fond les motivations d'un trio, deux frères et un copain, qui ont mis un point d'honneur à régler, à leur manière, une affaire de famille. « On voulait avoir une discussion avec lui. J'ai agi par inquiétude pour ma sœur qui est partie en fugue depuis 7 mois avec ce garçon. J'avais un but, c'était d'aller voir mes parents avec lui », soutient, hier dans le box des prévenus, l'un des deux frères poursuivis pour violence et séquestration.

« une erreur »
Samedi dernier, route d'Albi, ce garçon de 20 ans et son frère aîné tabassent leur futur beau-frère avant de l'embarquer dans le véhicule conduit par un troisième homme. Des coups pleuvent dans la voiture qui file droit cité Amouroux au domicile des parents des ravisseurs. Le visage en sang, la victime arrive sous bonne escorte puis réussit à s'enfuir en sautant du premier étage de l'immeuble grâce notamment aux manœuvres habiles de la mère qui a senti le danger. Une mère bienveillante qui a très vite pris la mesure des événements. « Des parents beaucoup plus dans l'acceptation que leurs propres enfants », commente le président Pauvert en direction des prévenus. Les deux frères évoquent « un dérapage », « une erreur ». Propos minimisés par rapport à leurs déclarations faites en garde à vue où il était clairement question d'interdire l'accès à la cité à ce « bât… » « On ne s'oppose pas à leur union. Ma sœur fait ce qu'elle veut mais nous étions inquiets après sa disparition. » Repris de volée par le procureur Valérie Noël qui réfute les explications « d'une simple affaire familiale ». « Il y a eu des coups sur la voie publique qui ont choqué beaucoup de gens. » Sur la méthode : « On est dans un état de droit, les jeunes femmes font ce qu'elles veulent avec qui elles veulent… ». Elle requiert deux ans de prison pour les deux frères et neuf mois pour le conducteur qui n'a pas participé aux coups. Défendu par Me Martin, il sauve finalement sa tête en écopant de trois mois ferme sans mandat de dépôt. L'intervention de Me Pibouleau pour les deux frères a ramené la sanction à 10 mois ferme avec retour en prison.

Publié le 26 avril 2008 à 08h46 | Auteur : F.Ab
alpha
alpha
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 372
Age : 29
Date d'inscription : 28/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
Expédition punitive contre un beau-frère indésirable Left_bar_bleue14/14Expédition punitive contre un beau-frère indésirable Empty_bar_bleue  (14/14)
Argent de poche:
Expédition punitive contre un beau-frère indésirable Left_bar_bleue0/100Expédition punitive contre un beau-frère indésirable Empty_bar_bleue  (0/100)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum