Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée

Aller en bas

Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée Empty Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée

Message par Le_simple le Lun 18 Fév - 19:49

Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée


Lundi 18 février 2008, 15h21

Trente-trois personnes, soupçonnées d'avoir participé aux violences contre les forces de l'ordre fin novembre 2007 à Villiers-le-Bel, ont été interpellées lundi lors d'une opération de grande ampleur qui a mobilisé près d'un millier de policiers dans cette ville du Val-d'Oise.

Trente-trois personnes sur les 37 "ciblées" par les enquêteurs, ont été interpellées à Villiers, Sarcelles, Arnouville-lès-Gonesse et en Seine-Saint-Denis, selon un bilan de la police, confirmé en fin de matinée par la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie.

"Je n'ai jamais vu une opération de police de cette envergure", a commenté la procureure de Pontoise Marie-Thérèse de Givry devant la presse. "Je ne pense pas qu'il y aura trop de traumatisme dans la cité", celle de "derrière les murs de Monseigneur" à Villiers, cible principale des policiers.

"J'espère, a-t-elle ajouté, que les habitants comprendront que nous sommes là pour rétablir l'ordre et la paix".

Environ 1.000 policiers du RAID, de l'Office central de répression du banditisme (OCRB), de la police judiciaire de Versailles et d'Ile-de-France, notamment, ont participé à cette opération, suivie par de nombreux médias.

Si Mme Alliot-Marie a salué cette "très belle opération" de police, elle a regretté devant la presse "que des fuites aient conduit à (sa) médiatisation importante".

L'Unsa-police (premier syndicat de police) a dénoncé lui aussi la "surmédiatisation" et ses conséquences qui "mettent en danger la sécurité des fonctionnaires intervenant pour faire leur travail".

Le maire de Villiers-le-Bel Didier Vaillant (PS) a vivement regretté n'avoir été prévenu qu'"après les médias" et seulement à "06H02".

L'ancienne candidate PS à la présidentielle Ségolène Royal s'est elle aussi insurgée contre cette "opération policière médiatisée" avant les municipales, tandis que François Bayrou, président du MoDem, a appelé à "ne pas mélanger la justice et la mise en scène".

A 6H00, des membres des CRS, du RAID et de la PJ ont pénétré dans une dizaine d'immeubles à Villiers, par petits groupes de trente, selon un journaliste de l'AFP. Quatre à cinq d'entre eux attendaient au pied de chaque immeuble, tandis que leurs collègues montaient dans les étages.

Ce déploiement massif s'est déroulé silencieusement. A la sortie des immeubles, ceux qui partaient à leur travail étaient éberlués de tomber nez à nez avec des policiers.

Le véhicule de la brigade de recherche et d'intervention (BRI -"anti-gang") de la police judiciaire, surnommé "Robocop", n'était pas sur les lieux, a-t-on affirmé de source policière, contrairement à de premières informations en ce sens données par d'autres sources policières.

Du 25 au 27 novembre 2007, Villiers avait connu des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre après la mort de deux adolescents dans une collision entre leur mini moto et une voiture de police.

Ces violences avaient fait 119 blessés parmi les policiers, dont cinq graves, selon le ministère de la Justice. Plusieurs dizaines d'entre eux avaient été blessés par du plomb et de la grenaille tirés notamment avec des fusils de chasse.

Selon des sources proches de l'enquête, au moins trois témoignages anonymes ont permis aux enquêteurs de cibler dans un premier temps deux frères, domiciliés à Villiers. Ils ont été surveillés, mais, selon ces mêmes sources, ces deux suspects, qui feraient partie des objectifs de l'opération de lundi, ont été très discrets.

"Mettez les moyens que vous voulez (...) ça ne peut pas rester impuni", avait lancé aux policiers Nicolas Sarkozy.

Le_simple
Socialistes
Socialistes

Masculin
Nombre de messages : 1265
Age : 47
Localisation : le simples
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée Left_bar_bleue14/14Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée Empty_bar_bleue  (14/14)
Argent de poche:
Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée Left_bar_bleue0/100Vaste opération de police à Villiers-le-Bel, la médiatisation critiquée Empty_bar_bleue  (0/100)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum