Pour Hu Jintao, l'unité de la Chine est en jeu au Tibet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Hu Jintao, l'unité de la Chine est en jeu au Tibet

Message par avec-amour-et-paix le Sam 12 Avr - 10:09

Monde
Pour Hu Jintao, l'unité de la Chine est en jeu au Tibet

PEKIN (Reuters) - Le président chinois Hu Jintao a déclaré samedi que le conflit opposant Pékin au dalaï-lama relevait uniquement de l'unité nationale de la Chine et n'avait rien à voir avec les questions ethniques, la religion ou les droits de l'homme, rapporte l'agence de presse Chine nouvelle.

Ses propos sont les plus clairs à ce jour, de la part des dirigeants chinois, qui fassent des troubles survenus au Tibet en mars une menace pour l'existence et l'intégrité de la Chine.

"Notre conflit avec la clique du dalaï-lama n'est pas un problème ethnique, pas plus qu'un problème religieux ou un problème relevant des droits de l'homme", a-t-il assuré. "Il en va de la préservation de l'unité nationale, faute de quoi la patrie sera morcelée".

Hu a tenu ses propos lors d'une rencontre avec le Premier ministre australien Kevin Rudd, en visite à Pékin. Il a réaffirmé que la Chine était ouverte à un dialogue avec le dalaï-lama, chef spirituel des Tibétains, mais que celui-ci, qui vit en exil en Inde, y faisait obstacle.

Les autorités chinoises sont prêtes à le rencontrer à condition qu'il renonce à vouloir "scinder la patrie", "inciter à la violence" et "saboter les Jeux olympiques de Pékin".

Le dalaï-lama a démenti être à l'origine des manifestations et troubles de mars et a réaffirmé qu'il était partisan des JO de Pékin, s'opposant à un boycott de ces jeux.

Interrogé par la chaîne américaine NBC quant au message qu'il avait à adresser à la Chine, il a répondu en ces termes: "Mon avis, pour l'essentiel, est le suivant : nous ne sommes pas contre vous. Et je ne recherche pas la scission".

Le dalaï-lama a affirmé à plusieurs reprises qu'il ne réclamait pas l'indépendance du Tibet et qu'il voulait simplement une autonomie élargie.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré de son côté que les députés européens s'étaient "grossièrement immiscés dans les affaires intérieures de la Chine", avaient "sérieusement blessé les sentiments des Chinois" en appelant à boycotter la cérémonie d'ouverture des Jeux en août à Pékin.

"Le parlement européen n'a pas voulu regarder les faits en face. Il n'a pas condamné la clique du dalaï-lama, qui a conçu et organisé les crimes violents, mais, au lieu de cela, a encouragé les violences en faveur de l'indépendance du Tibet et les activités séparatistes du dalaï-lama", a dit la porte-parole du ministère.

Simon Rabinovitch, version française Eric Faye
flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Hu Jintao, l'unité de la Chine est en jeu au Tibet

Message par avec-amour-et-paix le Mar 15 Avr - 7:03

¬ Liberté d’expression en Chine : la peine du démocrate Zhu Yufu alourdie en appel.
Le tribunal intermédiaire populaire de Hangzhou (Est) a alourdi, le 9 avril 2008, la peine de l’un des fondateurs du Parti démocrate chinois, Zhu Yufu, déjà condamné en juillet 2007 à deux ans de prison pour "trouble à l’ordre public". Les autorités lui reprochent notamment ses articles publiés sur Internet. L’un de ses avocats, Li Jianqiang, avait demandé la révision du jugement en première instance, qu’il a obtenue après neuf mois d’incarcération de son client. Zhu Ang, le fils du militant, arrêté pour les mêmes motifs, avait été condamné à un an et demi de prison avec sursis.

Zhu Yufu a écopé de deux ans, quatre mois et 26 jours de privation de droits civiques. Son épouse, Jiang Hangli, a exprimé à Radio Free Asia son désarroi, à la sortie de l’audience : "Nous attendions de bonnes choses de cette révision du procès, mais le dénouement est déroutant et le complément de peine révoltant."

Son autre avocat, Mo Shaoping, a jugé la décision du tribunal en "désaccord total avec les principes juridiques de base, et avec les règles de la Cour Suprême. Un démocrate du Zhejiang, présent à l’audience, a dénoncé un dispositif de sécurité hors normes, composé d’une centaine de policiers en tenue et en civil.




Source/auteur : RSF
Mis en ligne le lundi 14 avril 2008, par jesusparis
flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum