Opération musclée de la police chinoise dans le quartier des bars de Pékin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opération musclée de la police chinoise dans le quartier des bars de Pékin

Message par avec-amour-et-paix le Lun 7 Avr - 10:40

Opération musclée de la police chinoise dans le quartier des bars de Pékin
le 5/4/2008 à 18h17 par Mathilde Bonnasieux et Charlotte Cailliez (Aujourd'hui la Chine)


A 22 heures, vendredi soir, une cinquantaine de policiers ont investi un bar de San Li Tun, un quartier de Pékin très fréquenté par les expatriés pour mener une opération "anti-drogue". Des jeunes Français ont été arrêtés. Récit d'une action policière très musclée.



La rue des bars à Sanlitun Selon un témoin français de 18 ans, " ils ont débarqué au Pure Girl en demandant les pièces d'identité, ils ont commencé à embarquer ceux qui n'en avaient pas, certains d'entre nous ont pu s'échapper, mais ils ont bloqué la rue. Ils prenaient des photos et filmaient tout le monde, même ceux qui étaient de l'autre côté des barrières, ils ont couché des gens par terre, les ont menacés avec des armes et ils ont confisqué les portables"

Une jeune française de 16 ans a été elle, mise à genoux en pleine rue . " Ils m'avaient laissé sortir du bar, puis m'ont rattrapée en me demandant si je savais à qui appartenait une veste qui n'était pas la mienne et puis ils m'ont embarquée aussi"

"Ils sont arrivés, c'était comme la guerre, tout le monde était terrorisé, je les ai vus tabasser un black brésilien, ils ont embarqué tous ceux qui leur tombaient sous la main. J'ai réussi à me cacher mais mon mari a disparu, je n'ai aucune nouvelle depuis. De toutes façons, nous les Blacks, on n'a aucun droit ici " raconte, encore angoissée, une Africaine, quasiment au terme de sa grossesse.

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération musclée de la police chinoise dans le quartier des bars de Pékin

Message par avec-amour-et-paix le Lun 7 Avr - 10:42

Au commissariat

Tous les interpelés ont été emmenés au commissariat de Dongzhimen, à côté de San Li Tun.

Le jeune Français de 18 ans en faisait partie, il poursuit : "on m'a mis mon tee-shirt sur la tête pendant quatre heures. Dès que j'essayais de relever la tête, on me frappait avec une matraque sur la tête et on m'a mis une claque. J'entendais les flics se marrer et se moquer de nous, ils ont voulu que je fasse un test d'urine mais j'ai refusé, ils n'ont pas insisté".

Pour la jeune française, l'arrestation vire tout de suite au cauchemar: "deux femmes m'ont amenée dans une salle à part , elles ont voulu que je me déshabille. J'ai refusé mais elles m'ont dit le faire sinon j'allais avoir des problèmes, je me suis donc déshabillée complètement, elles m'ont palpée partout, même les cheveux, elles n'ont rien trouvé, après je me suis rhabillée et on m'a ramené dans une salle où il y avait d'autres personnes arrêtées qui étaient menottées. Les noirs étaient à part. On m'a mis un sac en plastique sur la tête, j'avais du mal à respirer, j'ai essayé d'ouvrir un peu le sac et là j'ai reçu des coups".

Autour du commissariat

Une dizaine de jeunes Français ont été ainsi arrêtés, ainsi que des serveurs du bar et plusieurs Africains. La mère du jeune témoin français a assisté à toute la scène car elle était venue chercher ses enfants. Elle a pu alerter d'autres parents. " Ils ne nous ont pas laissé entrer dans le commissariat mais on pouvait voir à travers la porte vitrée. n voyait des jambes alignées et des têtes recouvertes par les habits. Après les parents ont été repoussés et des barrières ont été placées autour du commissariat";

"On a attendu, on a ramené les pièces d'identité et petit à petit ceux qui avaient été contrôlés négatifs et dont les parents avaient les papiers ont été relâchés, entre 1 heures et 4 heures du matin. Les clefs, certains portables et d'autres objets personnels ont été confisqués, les policiers ont dit " vous allez les récupérer après l'interrogatoire", mais il n'y avait pas d' interprète et ils n'ont rien rendu. "

Un jeune homme de 18 ans etait toujours retenu en début d'après midi parce qu'il a été contrôlé positif , selon les policiers de DongZhimen. Il avait pu envoyer un texto à son père à 8 heures du matin " je suis toujours là". Selon son père , un policier lui a dit "on a le droit de garder les gens positifs 24 heures sans prévenir l'Ambassade".

La mère du premier témoin a emmené ses fils à SOS Clinic, et fait établir deux constats pour coups et blessures , notamment à l' l'épaule et à la tête. "Je veux que ça se sache " dit-elle encore traumatisée par ce qui est arrivé.

Quelques heures plus tard à San Li Tun

Les policiers du commissariat de Dong Zhimen ne font pas le moindre commentaire. Le plus aimable d'entre eux s'est contenté d'un laconique" je n'ai pas le droit de parler, personne n'a le droit de le faire ici et vous n'avez pas le droit d'entrer ici" .

Dans un communiqué cité par l'agence de presse Chine Nouvelle, la police de Pékin a annoncé avoir arrêté "une vingtaine de trafiquants ou consommateurs de drogue dont huit étrangers" lors de cette opération et avoir saisi une "grande quantité de drogue", ectasy et marijuana notamment.

Silence également dans la rue des bars, a San Li Tun. Un employé chinois confie rapidement que les policiers " n'ont pas tout de suite embarqué tout le monde , mais seulement quand les gens ne se sont pas laissé faire, il y avait 3 ou 4 fourgons..." avant d'être interrompu par son patron paniqué : " On n'a pas le droit de vous parler, sinon on ne pourra plus faire notre commerce" .

Communiqué de l'Ambassade de France

L'Ambassade de France, rapidement alertée, a publié samedi après midi le communiqué suivant :

"les autorités de police chinoises ont mené dans la nuit du 4 au 5 avril une opération de contrôle de certains bars situés dans le quartier de Sanlitun. Plusieurs dizaines de jeunes, de différentes nationalités, ont été appréhendés pour vérification, dont un certain nombre de Français, y compris des mineurs.

Les opérations de vérification se sont soldées par la relâche de la plupart de nos jeunes compatriotes.

L'Ambassade, dont les différents services concernés se sont aussitôt mobilisés, se réserve de mener les démarches appropriées auprès des autorités compétentes chinoises s'il devait se confirmer que des voies de fait ont été commises."

L'affaire fait évidemment grand bruit au sein des communautés expatriées : il est extrêmement rare que de jeunes étrangers soient ainsi brutalisés par la police chinoise, quel que soit le motif de son opération. Et en termes de communication, elle jette une lumière assez crue sur les pratiques en vigueur depuis longtemps dans les postes de police chinois .

A voir également : la vidéo de l'opération de police

http://www.aujourdhuilachine.com/actualites-chine-version-policiere-en-video-des-incidents-de-sanlitun-6449.asp?1=1

flower

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



avatar
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 54
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
14/14  (14/14)
Argent de poche:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum