HISTOIRE

Aller en bas

HISTOIRE Empty HISTOIRE

Message par avec-amour-et-paix le Jeu 3 Avr - 17:18

I - L'ORIGINE
Jusqu'a la conquete Turque,au debut du XVIe siecle, le judaisme algerien est integre a l'ensemble du judaisme de l'Afrique du nord.
En effet,c'est la regence turque d'Alger (1516) qui etablira des frontieres avec les autres pays du maghreb.
L'histoire du judaisme algerien commence,sans doute, avec
l'etablissement des pheniciens a Carthage,accompagnes de
juifs et la creation de comptoirs marchands sur toute la cote mediterraneenne.
Entre ces deux periodes,la communaute juive d'Algerie, va
croitre par une immigration presque constante, en particu-
lier entre la chute de Carthage (-165) et l'invasion romaine de la Mauritanie (-40) .
Au debut du Ve siecle apres JC, les Vandales, apres avoir
vaincu les Romains christianises depuis un siecle, enva- hissent l'Afrique du nord, avec l'aide des juifs deja etablis qui beneficieront d'une immense liberte religieuse et
sociale.
Un siecle plus tard, les Chretiens d'orient (Byzance), a leur tour, vont vaincre les Vandales et restreindre les libertes
des juifs:
- Interdiction d'utiliser l'hebreu et l'arameen dans le culte.
- Interdiction d'etudier la michna.
- Restrictions sociales et economiques.

II- LA CONQUETE ARABE.
Une premiere invasion,en 665, va echouer.
La deuxieme, 23 ans plus tard, reussira et les Arabes auront le dessus sur les Byzantins.
En realite, si la victoire contre Byzance est totale,elle ne l'est pas dans certaines regions allant du sud tunisien aux Aures.
Sous la conduite de la Kahena, les tribus berberes, dont certaines fortement judaisees, vont tenir les Arabes en echec pendant 20 ans, de 688 a 708.
Au debut du VIIIe siecle, l'occupation ne rencontre presque
plus de resistance et les Arabes poursuivent la conquete en
islamisant la majorite des populations.
Jusqu'au XIIe siecle,l'histoire des juifs d'Algerie demeure assez peu connue, a part la periode noire des Almohades,des envahisseurs venus du Maroc et qui persecuterent, convertirent et massacrerent les juifs comme a Tlemcen, Bougie, Oran et d'autres communautes, entre 1142 et 1147.
A la suite d'emeutes meurtrieres en Espagne,en 1391, de nombreux juifs espagnols s'installeront en Algerie, et ce, jusque en 1492,et s'etabliront a Oran,Alger,constantine,Mos- taganem,bougie et tlemcen.
En un siecle, les rabbinats espagnols reussiront a imposer leur autorite religieuses aux communautes locales.


III-LA PERIODE TURQUE
C'est de l'etablissement de la regence Turque en 1516,que
date, pour les juifs, le statut de "dhimmi"
On leur impose le port d'un costume particulier dont le vert et le rouge sont proscrits,tout comme la chechia. Ils ne peuvent porter une arme et monter a cheval. Seuls l'ane et le mulet leur sont permis.
Les juifs relevent d'un tribunal rabbinique qui a autorite en
droit civil et penal.
Le "pouvoir juif local" est assure par un moukadem charge
de prelever taxes et impots et qui recoit un soufflet, chaque
annee, lors de la remise du tribut.
Parrallelement,cette periode verra l'expansion des activites
commerciales de certaines familles juives, renforcees par
l'arrivee de juifs livournais.
Une affaire de creances non reglees (1818-1830) a la firme juive Bacri-Bousnach et au tresor public d'Hussein-Dey par
la France, aboutira en 1827 a une discussion animee entre
le Dey et le Consul de France, qui se terminera par un coup
d'eventail porte au visage du Consul par le Dey.

IV- LA PERIODE FRANCAISE
Pour se venger, la France decide d'envoyer une expedition
en Algerie, qui appareillera,depuis Toulon, le 25 mai 1830. Mis a part le constantinois, la majorite des juifs se rejouit de l'arrivee des francais.
Le 5 juillet 1830, Hussein Dey signe l'acte de capitulation qui stipule qu'aucune atteinte ne sera portee a la liberte de tous les habitants, dans leur religion,propriete et commerce.
Entre 1835 et 1839 , avec le soutien de Louis Philippe, une commission elabore une reforme du culte qui aboutira, en fait,a liquider l'autonomie juive en Algerie.
En 1845,des consistoires,calques sur le modele francais, sont mis en place a Alger,Oran et constantine.
En 1870 la nationalite francaise est accordee aux juifs et sera le detonnateur de nombreuses reactions antisemites.
Ces reactions,alimentees par l'ignoble Drummont de l'affaire
Dreyfus, dureront jusqu'au debut du XXe siecle.
A partir de cette periode, les juifs pourront mener une vie
normale, et en 1914,tous les juifs d'Algerie repondront a l' appel de la France.
Mais si a cette epoque, leur promotion est reelle, l'antisemitisme demeure et,en reaction,les juifs soutiennent les partis de gauche.
C'est dans ce contexte,qu'en 1934,un pogrom meurtrier va
eclater a Constantine.

V- LA SECONDE GUERRE MONDIALE ET LE PETAINISME
La loi du 7 octobre 1940,qui fait suite au statut des juifs, abroge le decret Cremieux et les juifs sont relegues au rang de juifs indigenes.
Le 2 juin 1941 un second statut prescrit le recensement de tous les juifs et de leurs biens, suivit de l'arrete du 14 aout 1941, appliquant les mesures discriminatoires:

- Licenciement des fonctionnaires et des enseignants.
- Numerus clausus pour les professions liberales, les eleves et les etudiants.
Le 8 novembre 1942, les allies debarquent au Maroc et en
Algerie.
A Alger, la resistance,a majorite juive,va apporter un atout
decisif a la reussite du debarquement, grace a des hommes
comme Jose Aboulke et Rene Moatti.
Mais malgre le debarquement,l'administration de Vichy et les mesures discriminatoires demeurent.
La legislation de 1940 est abolie mais l'abrogation du decret Cremieux est maintenue, ce, jusqu'en octobre 1943.
De 1943 a 1945 nombres de juifs participeront aux combats de Tunisie,d'Italie,de France et d'Allemagne.

VI- L'INDEPENDANCE
Apres 3 ans de decheance, les juifs d'Algerie ont retrouve
leurs droits, mais il demeure que cette communaute est a la fois de type oriental et occidental.
Ce qui devrait etre une richesse,va se transformer en piege a partir du 1er novembre 1954, quand eclatera ce qui de- viendra la guerre d'Algerie.
Plusieurs siecles et meme plusieurs millenaires de presence
sur ce sol, ne font pas d'eux des francais comme les autres.
Leurs noms et leur culture sont fortement orientalises et les
traces du petainisme sont encore tres presentes.
Leur fidelite a la France est reelle aussi.
Ainsi les juifs adopteront,en majorite,une attitude prudente face aux evenements. Lors du referendum de 1961,sur l'autodetermination,c'est dans les quartier juifs que le oui a ete le plus nombreux.Quelques uns, peu nombreux, rejoignent les putchistes mais la plupart reste moderee.
Mais, desormais,ils n'ont plus le choix et ,en juillet 1962,la
presque totalite des juifs d'Algerie quittera le pays natal, avec des plaies au coeur et a l'ame jamais refermees.

NOTA: cette histoire est un resume tres resume de ce que que fut le judaisme en Algerie.
Il ne tient qu'a vous de le completer par vos temoignages, vos recits, bref par votre Histoire.

BIBLIO: Andre Chouraqui
Richard Ayoun
Et bientot vous autres

_________________
BONJOUR A VOUS FEMME ET HOMME DU MONDE !!!!!!!!! autogestion, je suis entre la forêt et Le samsàra jusqu'as que je trouve une terre d'asile pour vivre en harmonie avec la nature, que le vent vous garde dans la voix .



HISTOIRE Crbst_10
avec-amour-et-paix
avec-amour-et-paix
Journalistes
Journalistes

Masculin
Nombre de messages : 3537
Age : 56
Localisation : montpellier
Humeur : belle
tendances politiques : anarchiste
Date d'inscription : 18/02/2008

Niveau de Courtoisie:
Gérer par le Tribunal:
HISTOIRE Left_bar_bleue14/14HISTOIRE Empty_bar_bleue  (14/14)
Argent de poche:
HISTOIRE Left_bar_bleue0/100HISTOIRE Empty_bar_bleue  (0/100)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum